Pareto mon amour

3 min de lecture

Le principe de Pareto m’a été présenté il y a plusieurs années lors des mes études.
Je l’avais trouvé surprenant mais ne lui avais  pas accordé plus d’importance que cela. En tant qu’étudiant j’avais sans doute une vie trop facile pour mesurer l’impact que monsieur Pareto pouvait avoir sur mon quotidien.

Continue reading: Pareto mon amour

Bouger

3 min de lecture

 ‘’Si nous possédons un système nerveux c’est pour bouger. Sinon nous serions des légumes.’’

 Vous  souvenez-vous de Wall-E, le fameux film d’animation de Pixar ? Dans un futur proche, la technologie et les machines servent les hommes jusque dans leurs moindres besoins. Ne fournissant plus le petit effort, la population devient entièrement obèse sous l’effet de l’inactivité !
Effectivement nous parlons d’un dessin-animé, de fiction. Mais…. ne voyons pas tout cela de plus en plus au quotidien ?

Continue reading: Bouger

Sacré LaLanne !

5 min de lecture

Ce bon vieux LaLanne nous a quitté le 23 janvier 2011. Une pneumonie a eu raison de ce solide gaillard de 96 ans qui, parait-il, s’astreignait encore à ses 2 heures d’exercices quotidiens la veille de son grand départ.

J’entends déjà mes compatriotes francophones s’écrier « Mais qu’est ce qu’il raconte ce type ?
Francis n’est pas mort et en plus il n’est pas si vieux ! »

Certes… mais le LaLanne dont je veux vous parler ne se prénommait pas Francis mais Jack.

Continue reading: Sacré LaLanne !

Dunbar et les nombres

8 min de lecture

L’explosion des réseaux sociaux permet à tous de multiplier presque à l’infini le nombre d’amis. Ainsi chacun s’invite virtuellement chez l’autre en partageant avec lui ses repas, boissons et autres sentiments de passion, d’horreur ou d’offuscation au travers des sujets qui le touchent.
Il en est ainsi depuis les débuts de l’humanité et surtout de l’invention du langage.
Pourtant l’effet physiologique des interactions entre amis virtuels ne peut être comparable aux échanges physiques avec des personnes que l’on a devant soi.
Alors qu’il est relativement facile de cliquer sur un like, de partager la phrase du jour ou de montrer des sentiments au travers d’un émoticône, les efforts pour le faire sont moindres que lors d’un échange face à face, car il suffit simplement de presser un bouton.
On a beau rire devant la même vidéo publiée sur Facebook, le décalage temporel et le manque de partage émotionnel lors du visionnement  ne peut être comparable à un événement en groupe réel.
Il suffit de chercher dans ses souvenirs pour se rappeler que les séances de rires les plus intenses font systématiquement  intervenir une personne ou un groupe d’amis  en présentiel.

Continue reading: Dunbar et les nombres

Invictus (poème)

0 min de lecture

Dans la nuit qui me recouvre,
Noire comme l’enfer d’un pôle à l’autre,
Je remercie les dieux, quels qu’ils soient,
Pour mon âme indomptable.

Sous la prise cruelle des circonstances
Je n’ai ni grimacé ni crié tout haut.
Sous les coups de gourdin du hasard
Ma tête est ensanglantée, mais non baissée.

Au-delà de cet endroit de rage et de larmes
Seule se dessine l’Horreur de l’ombre,
Et pourtant la menace des années
Me trouve et me trouvera sans peur.

Peu importe à quel point la porte est étroite,
À quel point le rouleau est chargé de châtiments,
Je suis le maître de mon destin :
Je suis le capitaine de mon âme.

Écrit en 1875 par William Ernest Henley.

Portrait de William Ernest Henley
ndlr : Ce poème est réputé comme ayant été le préféré de Nelson Mandela.

 

Le culte de la perfection

4 min de lecture

Des standards irréalistes

Lors d’un vin d’honneur, des amis me taquinaient gentiment sur mon physique. Ils s’amusaient à toucher mon ventre et à insister pour que je montre mes abdominaux. Plutôt pudique, je finis néanmoins par céder à leur pression (en sachant que j’avais le physique le plus athlétique de la bande). Ainsi, chemise relevée, j’eus le droit à des regards étonnés et un « je suis déçue » d’une copine. Je ne dis rien, remis ma chemise dans le pantalon et la soirée continua.
Ventre plat, abdominaux légèrement dessinés et « durs » au toucher… et cela ne suffisait pas. Pourquoi donc ?

Continue reading: Le culte de la perfection

Richesses

2 min de lecture

C’est sans aucun doute l’endroit le plus riche du monde. Des bibliothèques pleines d’ouvrages uniques s’étalent à perte de vue. Aux murs sont accrochés des tableaux plus magnifiques les uns que les autres. Les tiroirs de meubles aux bois ciselés par de grands ébénistes regorgent de plans, de brevets et d’inventions qui pourraient révolutionner le monde. Et rien que pour cela ce lieu est plus riche que tout autre.Continue reading: Richesses

« C’est son job », une mauvaise excuse ?

2 min de lecture

 Il est bon car c’est son job

Que ce soit dans la vie de tous les jours ou sur internet j’entends/lis souvent des commentaires tels que : « Oui cet acteur est en super forme mais c’est normal : c’est son job« . « Si moi aussi je n’avais que cela à faire alors je serai aussi bon« . « Cela ne compte pas : il a tout ce qu’il faut pour réussir. » « Il a de la chance d’avoir pu réaliser son rêve« …

Continue reading: « C’est son job », une mauvaise excuse ?

Tu seras un homme, mon fils (poème)

1 min de lecture

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Continue reading: Tu seras un homme, mon fils (poème)